BCF_4.jpeg

Expositions

Erich Hermès

Erich Hermès
Oeuvres choisies

Aubert Jansem Galerie, Carouge

du 3 septembre au 30 septembre 2021 

Connu pour son travail d'affichiste et ses décors intégrés à l'architecture, Erich Hermès (1881-1971) figure parmi les peintres genevois les plus importants de la première moitié du XXe siècle. Proche de Ferdinand Hodler, dont l'oeuvre marque profondément ses jeunes années, il bascule vers la Nouvelle Objectivité et adopte un style qui lui sera propre et qu'il fera évoluer sa vie durant.

Si Hermès affectionne l'art monumental, il n'en délaisse pas pour autant la peinture de chevalet dans laquelle il s'exprime avec la même sensibilité, qu'il peigne une scène de bataille ou le portrait de ses deux enfants.

 

Outre la Suisse (on le retrouve tant à Genève qu'en Valais ou encore dans le canton d'Uri), il séjourne fréquemment à Paris et en Espagne, destinations qui vont largement marquer son oeuvre.

Cette exposition accompagne la publication de l'ouvrage "Erich Hermès. Messager des arts" aux Editions Notari.

 

André Sugnaux
Passions russes

Musée gruérien, Bulle

du 3 juin au 3 octobre 2021

Le peintre André Sugnaux est le premier membre étranger admis dans l’Union des artistes russes. Au gré des voyages et des rencontres, l’artiste de Siviriez a réalisé de nombreux croquis, portraits et paysages. Transformé par cette expérience de l’ailleurs, il introduit des couleurs et des motifs inspirés par la Russie dans ses représentations de la campagne fribourgeoise.

Il explore également avec beaucoup d'humanité le thème des goulags dont il transcrit, par le dessin et la peinture, la mémoire des victimes. L’exposition présente notamment une œuvre phare de cette série, un projet non réalisé pour des raisons diplomatiques qui est exposé pour la première fois : une frise de plusieurs mètres qui aurait dû être exposée dans un mémorial du goulag à Alzhir, au Kazakstan

L'exposition est accompagnée par la parution d’un magazine avec des textes de Philippe Clerc et Monique Durussel, commissaires de l'exposition. 

André Sugnaux
 
BRÜLHART, Hiram_edited.jpg

Hiram Brülhart
Ambassadeur de la peinture

Siège de la Banque cantonale de Fribourg

du 21 février au 28 mars 2019

Ernest Hiram Hrülhart figure parmi les figures marquantes de la peinture de la première moitié du XXe siècle. Grand voyageur, il suit son ami diplomate, l'ambassadeur René de Weck, au gré de ses missions. On retrouve Brülhart à en Norvège, à Paris et Saint-Tropez, à Venise, puis en Roumanie d'où à chaque fois il rapporte des vues inspirées par les lieux qu'il découvre. Son style tend vers la simplification et le peintre tend à faire disparaître de plus en plus les détails non-essentiels à la bonne compréhension de ses toiles.

L'artiste est reconnu aussi pour ses talents de portraitiste qui l'impose auprès des personnalités de son temps, des intellectuels et des familles patriciennes fribourgeoises.

Exposition en lien avec la publication d'un numéro monothématique de la revue Pro Fribourg.

 

Jean Cocteau
Jean Mauboulès

APCd Fondation, Marly (FR)

du 17 mars au 9 juillet 2017

D’importantes similitudes lient Jean Cocteau et le sculpteur Jean Mauboulès qui s’expriment par le biais de lignes et de courbes aux formes très diverses.

 

Quand Cocteau trace les contours d’un visage en n’en dessinant que l’essentiel des formes, Mauboulès forge le fer et modèle le verre pour produire des profils abstraits et en trois dimensions qui évoquent certaines figures de son illustre compatriote.

La mise en parallèle d'oeuvres des deux Jean permet d'expliciter ces liens au sein d'une mise en scène atypique alliant originaux et impressions photographiques.

Cocteau-Mauboulès.jpeg
 
Collectionnite_APCd.jpeg

Collectionnite
et suite

APCd Fondation, Marly (FR)

du 11 novembre 2016 au 12 février 2017

Le projet se développe autour de la passion du collectionneur. Une manière de se plonger dans un comportement propre à la création artistique que l’on pourrait presque parfois qualifier de pathologique. Le parcours de Pierre Eichenberger est le point de départ de cette opportunité de montrer toute une partie de la collection APCd, conjointement à une série de photographies de Jean-Michel Voge.
 

Croire que le désir de posséder constitue l’unique stimulation du collectionneur est certainement une erreur grossière. Il y a chez certains le désir d’archiver, chez d’autres la volonté de participer à la conservation d’un patrimoine, d’autres encore y verront une cartographie de leur parcours personnel.


La fondation APCd fait le choix d’ouvrir sa collection au public comme on visite un livre.

 
 

Oswald Pilloud
Le paysage pour passion

Musée gruérien, Bulle

du 12 mars au 28 août 2016

Peintre paysagiste, élève et ami de Ferdinand Hodler, Oswald Pilloud (1873-1946) suit les cours de ce dernier à Fribourg de 1896 à 1899. Encouragé par Hodler à poursuivre dans cette voie artistique, il se rend à Paris où il fréquente l'Académie de la Grande Chaumière, ainsi que l'Académie Colarossi, et se laisse inspirer par les peintres nabis. Il revient ensuite en Suisse où il enseigne au Technicum cantonal de Fribourg.

L'accrochage présente un survol de sa peinture, dont essentiellement des paysages exécutés tant dans la campagne fribourgeoise que sur les bords du Léman, en Valais, mais aussi en France.

Exposition en lien avec la publication d'un numéro monothématique de la revue Pro Fribourg.

Oswald Pilloud
MAFLI, Walter_edited.jpg

Walter Mafli
Centenaire

Musée de l'Abbatiale, Payerne

du 15 mars au 25 mai 2015

Né en 1915, à Rebstein (SG), Walter Mafli est placé très tôt en orphelinat. Remarqué par un professeur de dessin, conscient de son talent, il est encouragé à poursuivre dans cette voie. Contraint de gagner sa vie le plus tôt possible, il ne peut cependant poursuivre ces études et entreprend un apprentissage de poêlier-fumiste puis de carreleur. En 1934, il s’installe à Neuchâtel où il fréquente les peintres Edouard Galli, les frères Barraud, et L’Eplattenier. Il profite de leur enseignement en les accompagnants pour peindre dans la nature. Ce sera le début d'une longue et brillante carrière.

Construite sous forme de rétrospective, l'exposition présente des ensembles d'oeuvres figuratives et abstraites en provenance de collections privées et de l'atelier de l'artiste.

L'exposition est accompagnée de la publication d'un catalogue avec une préface du chanteur Pierre Perret et des textes de Philippe Clerc.

 

Erni, Mafli, Amiet, Bosshard, Buchet...
Hommage à la Galerie Véandre de Payerne (1944-1978)

Musée de l'Abbatiale, Payerne

du 9 février au 9 juin 2014

C'est face à l'Abbatiale de Payerne, qu'un sympathique petit salon devient en 1944, le centre artistique de la ville. Créé sur l'initiative du peintre et libraire André Vuilleumier, actif sous le pseudonyme de Véandre, la galerie se déploie dans deux pièces de son appartement où il organise régulièrement des expositions. Peintres, sculpteurs et graveurs réputés de Suisse et d’ailleurs contribuent ainsi à la reconnaissance de Payerne et de sa petite galerie pendant plus de 30 ans.

 

Pour fêter les 70 ans de sa création, le Musée de l’Abbatiale lui rend hommage en exposant des artistes ayant contribué à sa réputation, ainsi qu'un choix de gravures éditées par Vuilleumier et vendues pour soutenir son lieu d'exposition.

L'exposition est accompagnée de la publication d'un catalogue avec un texte de Philippe Clerc.

Cuno_Amiet.jpg